Né 8 octobre 1923 à Saint-Hilaire-la-Palud (Deux-Sèvres), exécuté sommairement le 18 août 1944 à Migné-Auxances (Vienne) ; militant communiste ; résistant FTPF.

Il était le fils de Juliette Marianne Bouin épouse Cailler et de Auguste Cailler dit Hubert, employé des Postes et Télégraphes, militant communiste des Deux-Sèvres qui mourut abattu par les soldats allemands le 7 septembre 1944 à La Roche-sur-Yon (Vendée). Jean Cailler, âgé de dix-huit ans, fut responsable des Jeunesses communistes puis du Front patriotique des jeunes, dépendant du Front national, en Vendée et dans les Deux-Sèvres avant d’être muté sur ordre du parti communiste clandestin dans la Vienne. Il s’engagea dans la résistance armée au sein du maquis FTPF "Anatole". Ce maquis vint s’installer en périphérie de Poitiers, à la Roche de Bran, commune de Montamisé (Vienne), le 15 août 1944, pour préparer avec d’autres maquis l’encerclement de la ville. Dénoncé par un milicien, le maquis fut attaqué le soir même par une unité SS de la Kriegsmarine, repliée aux Lourdines, commune de Migné-Auxances (Vienne). Capturé le 15 août 1944 avec plusieurs camarades du maquis FTPF "Anatole" Jean Cailler fut conduit à la carrière des Lourdines, où il fut tué par les troupes allemandes entre le 16 et le 20 août 1944 (le site Mémoire des Hommes indique 19 août, mais les témoignages indiquent que le départ des troupes allemandes se fit le 18 août). Son corps fut transféré après la guerre à Niort (Deux-Sèvres) où vivait sa mère avec son dernier fils, Michel, après le décès de son père Hubert. Très atteinte par ces drames, elle mourut peu après d’une crise cardiaque.
Il obtint la mention mort pour la France. Il fut homologué caporal-chef FFI et son nom figure sur le monument commémoratif de Montamisé, à la Roche de Bran ainsi que sur le monument commémoratif de la carrière des Lourdines à Migné-Auxances.
Sources

SOURCE : — VRID (Vienne Résistance Internement Déportation) carte des maquis de la Vienne — Mémoire des Hommes. — Mémorial genweb.

Claude Pennetier, Michel Thébault

Version imprimable