Née le 29 décembre 1928 à Vandenesse-en-Auxois (Côte-d’Or), tuée le 8 septembre 1944 à Vandenesse-en-Auxois (Côte-d’Or) ; victime civile.

Yvette Belorgey était la fille de François Félix, maçon, âgé de 36 ans et de Lucie Louise Brocard, éclusière auxilière, âgée de 26 ans. Célibataire, elle vivait avec sa mère et sa sœur Marie-Thérèse née en 1931.
Lors des combats de la Libération le 8 septembre 1944, elle fut victime d’une balle allemande.
Elle obtint la mention "Mort pour la France".
Son nom figure sur le monument de Vandenesse-en-Auxois (Côte-d’Or).
Sources

SOURCES : Gilles Hennequin, Résistance en Côte-d’Or, tome 4. — Mémorial Genweb. — État civil.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable