Né le 20 avril 1924 à Paris (VIIe arr.), fusillé sommairement le 10 juin 19444 à Marcilly-en-Villette (Loiret) ; étudiant ; résistant.

Cliché fourni par Thomas Ginsburger Vogel.
Cliché fourni par Thomas Ginsburger Vogel.
Fils de Marcelle Marie Le Roy et Michel de Brunhoff (1881-1937),éditeur qui œuvrait dans la presse avec Lucien Vogel pour Vogue, Pascal de Brunhoff avait deux sœurs, Marion et Ida, qui travailleront également pour Vogue. Il était le neveu de Jean De Brunhoff, dessinateur, le créateur de Babar et le cousin de Marie-Claude Vaillant-Couturier.
Pascal de Brunhoff, ancien élève du Collège Stanislas à Paris, suivait depuis 1942 comme auditeur libre des cours de dessin et de publicité à l’Ecole Estienne (Paris) ; il habitait Paris VIIe arr.
Pendant la guerre, il était membre du corps franc « Liberté ».
Il a été fusillé sommairement, en juin 1944, à Marcilly-en-Villette au lieu-dit Le Cerf-Bois dans le Loiret avec onze autres étudiants : Pascal de Brunhoff, André Louis, François Archer, Paul Chavasse, Henri Chavasse, Michel Gosselin, Claude Lambert, Jacques Langlois d’Estaintot, Raymond Maenhaut, Jean Martin, Henri Méline, Henri Petit.
Le grade champêtre de Marcilly-en-Villette, Eugène Rousselet, découvrit les douze corps le 11 juin à 16h au lieu dit Cerf-Bois. Les douze furent déclarés morts le 10 juin dans la soirée et inhumés à Marcilly-en-Villette, de Brunhoff sous le numéro 1.
La mairie de Marcilly enregistra le 10 mars 1945 le jugement déclaratif de décès, suite à une décision ministérielle.
Il a reçu la mention Mort pour la France.
Son nom figure sur des plaques commémoratives à la basilique Sainte-Clothide et à la mairie de Paris VIIe arr, ainsi que sur le monument commémoratif de Marcilly-en-Villette, la nécropole nationale Bellefontaine à La Ferté-Saint-Aubin (Loiret) et le monument aux morts de l’Ecole Estienne (Paris).
Sources

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 35270. — Arch. Paris registre des élèves arch. Ecole Estienne. - Alexandre Astruc, Le plaisir en toute chose, éditions Neige, 2015, p.69. — Wikipédia, notice sur Michel de Brunhoff. — MémorialGenweb. — Note de Thomas Ginsburger-Vogel. — État civil.

Annie Pennetier

Version imprimable