Né le 14 novembre 1911 à Paris (XVIe), mort en action le 26 juin 1944 à Sussac (Haute-Vienne) ; résistant FTPF.

Stèle commémorative érigée à Aigueperse, commune de Saint-Bonnet-sur-Briance (Haute-Vienne)
Stèle commémorative érigée à Aigueperse, commune de Saint-Bonnet-sur-Briance (Haute-Vienne)
Crédit : MémorialGenWeb
Fils de Charles Molher, alors âgé de 33 ans, tailleur d’habits, et de Pauline Jalaud, 25ans, sans profession, domiciliés 25 rue Copernic, Paris (XVIe), Lucien Molher épousa Fernande Vincent le 19 novembre 1931 à Paris (Xe).
Réfugié en Limousin, FTPF du sous-secteur A sous les ordres du commandant Philibert, Lucien Mohler fut tué lors d’un accrochage avec les Allemands et la Milice, à Sussac selon l’état civil. Toutefois, son nom est absent de la stèle 1939-1945 de Sussac alors qu’il est inscrit sur une stèle commémorative érigée à Aigueperse, commune de Saint-Bonnet-sur-Briance (Haute-Vienne), en bordure de la D12 à mi-chemin entre Linards et Saint-Paul, avec ceux de René Guérin et de J. Pénicaut, ces derniers tués le 17 juillet 1944 à cet endroit.
Il obtint la mention Mort pour la France.
Notice en cours de rédaction. Si vous possédez des informations sur ce résistant, merci de prendre contact avec le Maitron des Fusillés.
Sources

SOURCES : ADIRP 87. — SHD GR 16 P 423797. — état civil Paris XVIe — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes.

Bernard Pommaret, Dominique Tantin

Version imprimable