Résistant espagnol tué en action le 30 août 1944 au lac d’Artuste (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantique).

Soldat du maquis espagnol de Pédehourat, Antonio Ruenes fut détaché avec son grupe au lac d’Artuste pour éviter le passage en Espagne des allemands. Il fut tué le 30 août 11944 dans un combat contre les troupes allemandes qui essayaient de franchir la frontière pour se réfugier en Espagne.
Il figure sur le monument des Guerrilleros espanoles avec Carmona Antonio, Zaragoza Benjamin, Sotomayor Agapito et Fernandez Antonio.
Sources

SOURCE : AVCC, Caen, 21 P 145300.

Juan Muñoz

Version imprimable