Né le 9 mai 1920 à Altavilla (Italie), exécuté sommairement le 18 juin 1944 à Roche (Isère) ; tailleur d’habits ; résistant de l’Armée secrète, homologué interné résistant (D.I.R.)

Michel ROSSI
Michel ROSSI
Source : Commune de Roche (Isère), numérisée par le Mémorial National de la prison de Montluc
Michel Rossi était le fils de Henri (ou Enrico) Rossi, coiffeur, et de Marie (ou Maria).
Domicilié 11 rue Turenne, Lyon IIIème, il exerçait la profession de tailleur d’habits.
Réfractaire au STO, il rejoignit le maquis de la Chartreuse (Secteur II A.S Isère) à partir du 1er mars 1943.
Affecté au Groupe 43, il était agent de liaison et de renseignement.
Il fut arrêté par la Gestapo rue Pasteur à Lyon le 2 juin 1944, probablement sur dénonciation. Il s’y trouvait depuis la veille ayant reçu comme mission de signaler le départ des voitures gonios allemandes envoyées vers Chambéry pour découvrir les postes émetteurs des Résistants.
Le 18 juin 1944, Michel Rossi et dix-neuf autres détenus furent extraits de la prison de Montluc et sommairement exécutés par des soldats allemands au lieu-dit la Croix-Châtain à Roche (Isère).
Enterré sous le numéro 4, il fut identifié par son père, probablement le 1er juillet 1944.
Il obtint le titre d’Interné Résistant le 14 janvier 1955 et la mention « Mort pour la France » le 24 janvier 1960.
Son nom figure sur le monument commémoratif érigé sur le lieu des exécutions.


Voir : Roche
Sources

SOURCES : Arch. dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression (3808W), 3335W22/ 3335W14 — AVCC, Caen, 21P 270 241 et 532 974 — SHD, Vincennes, GR16P520993 — État civil

Jean-Sébastien Chorin, Jean-Luc Marquer

Version imprimable