Né le 21 septembre 1922 à Saint-Crépin-de-Richemont (Dordogne), massacré le 27 mars 1944 à Saint-Crépin-de-Richemont ; victime civile.

Du 26 mars au 2 avril 1944, la division Brehmer traversa la Dordogne, traquant les maquisards et massacrant de nombreux civils.
À Saint-Crépin-de-Richemont, au lieu-dit Canteix, un détachement massacra une famille entière après qu’eut été découvert au domicile des époux Roby, cultivateurs, leur fils Camille, réfractaire au STO.
Celui-ci fut aussitôt abattu avec les quatre autres membres de la famille présents, son frère Maxime, ses parents et son grand-père. Leurs corps furent brûlés dans l’incendie de la ferme.
Voir Saint-Crépin-de-Richemont, 27 mars 1944
Sources

SOURCES : Guy Penaud, Les crimes de la division Brehmer, La traque des résistants et des juifs en Dordogne, Corrèze, Haute-Vienne (mars-avril 1944), Périgueux, Éditions La Lauze, 2004, pp. 169-170, 402. — Paul Mons, La folie meurtrière de la division Brehmer, mars-avril 1944, Dordogne-Corrèze, Haute-Vienne, Brive-la-Gaillarde, Éditions Les Monédières, 2016, p. 56.

Dominique Tantin

Version imprimable