Né le 29 décembre 1925 à Saint-Crépin-de-Richemont (Dordogne), massacré le 27 mars 1944 à Saint-Crépin-de-Richemont ; victime civile.

Du 26 mars au 2 avril 1944, la division Brehmer traversa la Dordogne, traquant les maquisards et massacrant de nombreux civils.
À Saint-Crépin-de-Richemont, au lieu-dit Canteix, un détachement massacra une famille entière après qu’eut été découvert au domicile des époux Roby, cultivateurs, leur fils aîné Camille, réfractaire au STO.
Son frère Maxime fut abattu avec les quatre autres membres de la famille présents. Leurs corps furent brûlés dans l’incendie de la ferme.
Voir Saint-Crépin-de-Richemont, 27 mars 1944
Sources

SOURCES : Guy Penaud, Les crimes de la division Brehmer, La traque des résistants et des juifs en Dordogne, Corrèze, Haute-Vienne (mars-avril 1944), Périgueux, Éditions La Lauze, 2004, pp. 169-170, 402. — Paul Mons, La folie meurtrière de la division Brehmer, mars-avril 1944, Dordogne-Corrèze, Haute-Vienne, Brive-la-Gaillarde, Éditions Les Monédières, 2016, p. 56.

Dominique Tantin

Version imprimable