Né le 24 août 1920 à Paris (XVIIe arr.), mort à l’hôpital le 31 août 1944 à Valençay (Indre) ; adjudant-Chef. FFI

Fils d’Henri Brault et de Blanche, Émilie Schwarzembart. Claude Brault était Adjudant-Chef dans les Forces françaises de l’Intérieur (FFI) et était domicilié à Chatillon-sur-Cher (Loir-et-Cher).
Le 31 août 1944 un accrochage important eut lieu, sur la commune de Selles-sur-Cher vers les villages de La-Collinière et Le-Berquin, entre les Forces françaises de l’Intérieur (FFI) et des unités allemandes en retraite ; finalement les maquisards purent décrocher mais les soldats allemands incendièrent plusieurs maisons à La-Collinière et tuèrent deux civils.
Claude Brault, de la section de Chémery fut grièvement blessé au ventre et transporté à la clinique de Valençay mais il mourut (à 16 heures dit l’acte de décès) avant d’y arriver. Acte de décès établi le 2 septembre 1944 (identité non établie) sur déclaration d’Ernest Bruneau, appariteur de police puis par décision du 7 juin 1946 du Tribunal civil de Châteauroux (Indre) au nom de Brault et transcrit le 24 juin 1946 sur le registre de décès de Valençay.


Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher) : combat de La-Collinière le 31 août 1944
Sources

SOURCES : registre des décès de Valençay, n°64 de 1944 et n°29 de 1946. Témoignage du Lieutenant « Maurice » (Lehoux) dans Résistance Indre et Vallée du Cher de G Guéguen-Dreyfus et B Lehoux, 1970.

Michel Gorand

Version imprimable