Né le 20 août 1893 à Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher) ; massacré le 31 août 1944 à Selles-sur-Cher ; cultivateur.

Fils d’Eugène Mazouard, décédé et d’Eugénie Tharreau ; Gaston Mazouard était cultivateur à Saint-Eusice, commune de Selles-sur-Cher et marié à Germaine Bélouis. Le 31 août 1944 un accrochage important eut lieu, sur la commune de Selles-sur-Cher vers les villages de La-Collinière et Le-Berquin, entre les Forces française de l’Intérieur (FFI) et des unités allemandes en retraite ; finalement les maquisards purent décrocher mais les soldats allemands incendièrent plusieurs maisons à La-Collinière puis, quelques kilomètres plus loin, tuèrent Gaston Mazouard dans son jardin à Saint-Eusice, commune de Selles-sur-Cher également sur la route D35a. Déclaration de décès de Gaston Thilloux, cultivateur à Selles-sur-Cher. Mazouard fut reconnu « Mort pour la France ».
/Br>
Selles-sur-Cher (Loir-et-Cher) : combat de La-Collinière le 31 août 1944
Sources

SOURCES : n°55 du registre des décès de Selles-sur-Cher. — Témoignage du Lieutenant « Maurice » (Lehoux) dans Résistance Indre et Vallée du Cher de G. Guéguen-Dreyfus et B. Lehoux, 1970.

Michel Gorand

Version imprimable