Né le 1er août 1914 à Lyon (VIIe arr., Rhône), abattu au cours d’une mission le 16 août 1944 à Lyon (Rhône), montée de l’Observance (Ve arr.) ; cordonnier ; résistant FFI.

Lucien, Paul Barthélémy était le fils de Paul, Marie, Ulysse Barthélémy, tourneur, et d’une « mère non dénommée ». Il naquit au domicile de son père, 123 chemin des Culattes (Lyon, VIIe arr.). Il exerçait la profession de cordonnier et demeurait à Lyon, 21 rue Gabriel Sarrazin (VIIIe arr.). Il était célibataire.
Lucien Barthélémy était résistant. Mercredi 16 août 1944, alors qu’il était mission, il fut abattu par des feldgendarme, montée de l’Observance, près du fort de Loyasse (Lyon, Ve arr.). Non loin de là, rue du Chapeau Rouge (Ve arr.), les Allemands tuèrent un autre résistant, Marcel Colomb*.
Son corps fut inhumé à la nécropole nationale de la Doua (Villeurbanne, Rhône), carré A, rang 12, tombe 64. Lucien Barthélémy fut déclaré Mort pour la France en 1948. Son nom est gravé sur le monument aux morts 1939-1945 situé square du Château (Lyon, IIIe arr.) et sur la plaque commémorative du 157-159 rue Bataille (Lyon, VIIIe arr.).
Notice en cours de rédaction.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, inventaire du Mémorial de l’Oppression (3808W).— Arch. Mun. Lyon, acte décès 1054 (Ve arr.).— Paul Garcin, Interdit par la censure, 1942-1944, 1944.— Mémorial Genweb.— Mémoire des Hommes.— État civil.

Jean-Sébastien Chorin

Version imprimable