Né le 15 juin 1915 à La Trinité-Porhoët (Morbihan), mort au combat le 18 juin 1944 à Bohal (Morbihan) ; maréchal-ferrant ; FFI.

Sur le monument aux morts</br> de La Trinité-Porhoët
Sur le monument aux morts
de La Trinité-Porhoët
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Charles Goujon était le fils d’Eugène Goujon, maréchal-ferrant à La Trinité-Porhoët (Morbihan), décédé, et de Mathurine Goujon, ménagère. Il exerçait la profession de maréchal-ferrant à La trinité Porhoët.

Il s’engagea dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) et rejoignit le camp de Saint-Marcel, où de nombreux FFI étaient rassemblés, armés et formés par les parachutistes du 4e SAS (Special air service) de la France libre.
Le dimanche 18 juin 1944 à l’aube, deux tractions-avant de la Feldgendarmerie de Ploërmel en patrouille franchirent le périmètre du camp et furent interceptées sur la route conduisant du bourg de Saint-Marcel au hameau de l’Abbaye en Bohal, au lieu-dit Les Hardys-Béhélec, où avait été installé un poste de sécurité composé de SAS et de FFI. Quatre Allemands furent tués, trois autres blessés et faits prisonniers, mais un feldgendarme parvint à prendre la fuite et à rejoindre la garnison allemande de Malestroit pour donner l’alerte. À partir de 9 heures du matin, le camp de Saint-Marcel fut attaqué en force par la Wehrmacht. Charles Goujon fut tué lors de la troisième attaque lancée près du village de La Ville-Glin en Bohal (Morbihan).

Son acte de décès ne fut dressé en mairie de Bohal que le 30 août 1944.

Il a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

À La Trinité-Porhoët où il est inhumé, le nom de Charles Goujon est inscrit sur le monument aux morts communal.
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 196 118. — SHD, Vincennes, GR 16 P 264827. — Patrick Andersen Bö et François Bertin, Le maquis de Saint-Marcel, éditions Ouest-France, Collections du Musée de la Résistance bretonne, 1998. — Mémorial GenWeb — Site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56. — État civil, La Trinité-Porhoët (acte de naissance).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable