Né le 19 octobre 1923 à Paris (XVIIIe arr.), mort au combat le 18 juin 1944 à Saint-Marcel (Morbihan) ; FFI.

Robert Ménard était le fils d’Ernest Louis Ménard et de Marcelle Vasselle. Il était célibataire.

Il s’engagea dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) et rejoignit le camp de Saint-Marcel (Morbihan), où étaient rassemblés de nombreux FFI armés et formés par les parachutistes du 4e SAS (Special air service) de la France libre, et qui fut attaqué en force par la Wehrmacht le 18 juin 1944.

L’acte de décès n° 10 dressé en mairie de Saint-Marcel le 15 novembre 1944, le déclare « présumé tué à l’ennemi » le 18 juin 1944 sur la déclaration de la Croix-Rouge de Malestroit./br>
Robert Ménard a obtenu mention « Mort pour la France ».

Le nom de Robert Ménard est inscrit sur le monument aux morts de Beaugency (Loiret) où résidait sa famille et où il fut ré-inhumé le 16 septembre 1948 dans le carré des corps restitués aux familles.
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 98 744. — SHD, Vincennes, GR 16 P 410170. — Mémorial GenWeb. — Site des Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56. — État civil, Saint-Marcel (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable