Né le 12 juillet 1920 à Maizières-lès-Metz (Moselle), mort le 17 février 1944 à la prison de Metz (Moselle annexée) suite aux sévices subis ; employé ; résistant.

Modeste Castor demeurait à Maizières-lès-Metz. Il était employé de bureau à l’usine sidérurgique Hermann Göring (anciennement UCPMI) à Hagondange. Il fut arrêté le 14 septembre 1943 à l’usine de Hagondange en même temps qu’une dizaine de personnes pour infraction à la loi sur « la perfidie, rédaction, détention et distribution de tracts ».
Interné à Woippy jusqu’au 7 octobre 1943, puis à Berlin jusqu’au 7 décembre 1943 et à la prison de Metz (rue Maurice Barrès) où il décéda le 17 février 1944 des suites des sévices et des mauvais traitements. Ses parents durent venir reconnaître le corps et le rapatrier pour l’inhumer dans le cimetière de Maizières-lès-Metz.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Moselle, 69J13, fonds Neigert. — Jean-Claude Jacoby, Le Tourbillon, Maizières-lès-Metz, imp. Koehl, 1996, p.173.

Philippe Wilmouth

Version imprimable