Né le 20 octobre 1920 à Paris (XIIe arr.), mort sous la torture le 22 avril 1944 à Locminé (Morbihan) ; FTPF-FFI.

Sur le monument de Kerdinam en Quistinic
Sur le monument de Kerdinam en Quistinic
Sur le monument aux morts de Quistinic
Sur le monument aux morts de Quistinic
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Le 15 avril 1944, le groupe des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) Corentin Cariou de Quistinic (Morbihan) attaqua un poste d’observation anti-aérien allemand installé au village de Loge-Picot en Quistinic. Deux militaires allemands, un maréchal des logis-chef et un caporal-chef, furent tués au cours de cette attaque qui fut suivie de terribles représailles.
Le 21 avril 1944, Raymond Péresse, domicilié au village du Luidic en Quistinic fut arrêté et emmené à Locminé, où il fut torturé et où il est décédé le lendemain.

Il a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI
À Quistinic, son nom est inscrit sur le monument commémoratif de Kerdinam et sur la liste « Victimes des Allemands » du monument aux morts communal.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Morbihan, 2 W 15 920. — SHD, Vincennes, GR 16 P 466199. — Ami entends-tu…, ANACR-56, numéros 89 (2e trimestre 1994) et 151 (4e trimestre 2009). — Site Internet Les Amis de la Résistance du Morbihan, ANACR-56. — État-civil en attente.

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable