Né le 27 septembre 1924 à Bois-Colombes (Seine, Hauts-de-Seine), abattu le 24 juillet 1944 à Quistinic (Morbihan) ; FFI.

Georges Bardoux
Georges Bardoux
SOURCE : René Le Guénic,
Morbihan, Mémorial de la Résistance
Sur le monument de Kerdinam en Quistinic
Sur le monument de Kerdinam en Quistinic
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Georges Bardoux était le fils de Victor Louis Bardoux, commis d’hypothèques et de Louise Henriette Quintin. Il était célibataire.

Le 24 juillet 1944 à l’aube, plusieurs unités de la Wehrmacht encerclèrent et attaquèrent en force la Chapelle du Cloître en Quistinic, où les résistants avaient installé une infirmerie. Quatorze FFI blessés et sans armes, parmi lesquels se trouvait Georges Bardoux, furent poursuivis et abattus alors qu’ils tentaient de s’échapper.

L’acte de décès de Georges Bardoux dressé en mairie de Quistinic le 4 janvier 1945 sur la déclaration de la Croix-Rouge de Baud (Morbihan), mentionne que son cadavre a été retrouvé le 24 juillet 1944 dans un champ près du village de Roch en Quistinic, et que c’était un soldat des Forces françaises de l’intérieur.

Il a obtenu la mention « Mort pour la France ».

À Quistinic, le nom de Georges Bardoux est inscrit sur le sur le monument commémoratif de Kerdinam.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Morbihan, 2 W 15 920. — AVCC, Caen, AC 21 P 13 930. — Ami entends-tu…, ANACR-56, numéros 22 (1er semestre 1973), 89 (2e trimestre 1994), 127 (4e trimestre 2003), 149 (2e trimestre 2009), 151 (4e trimestre 2009) et 159 (2e trimestre 2013). — René Le Guénic, Morbihan, Mémorial de la Résistance (photo), Imprimerie de Basse-Bretagne, Quéven, 2013. — État civil, Quistinic (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable