Né le 16 février 1897 à Quistinic (Morbihan), tué le 1er mai 1944 à Quistinic ; cultivateur ; victime civile.

Sur le monument de Kerdinam en Quistinic
Sur le monument de Kerdinam en Quistinic
Sur le monument aux morts de Quistinic
Sur le monument aux morts de Quistinic
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Mathurin Guégan était le fils de Joseph Marie Guégan et de Marie Joseph Le Gal, cultivateurs à Quistinic (Morbihan). Il avait épousé Jeanne Louise Blayo et exerçait la profession de cultivateur à Quistinic.

Le 15 avril 1944, le groupe des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) Corentin Cariou de Quistinic attaqua un poste d’observation anti-aérien allemand installé au village de Loge-Picot en Quistinic. Au cours de cette attaque, deux militaires allemands, un maréchal des logis-chef et un caporal-chef, furent tués. Au cours des jours suivants, les Allemands se livrèrent à de terribles représailles sur le territoire de cette commune.

L’acte de décès numéro 19 dressé en mairie de Quistinic le 2 mai 1944 sur la déclaration de sa belle-sœur Antoinette Guégan, née Tréhin, mentionne qu’il est décédé à son domicile le 1er mai 1944 à 17 heures à Locmaria en Quistinic. En avril 1994, il est dit « tué par une balle allemande le 1er mai 1944 à Locmaria », dans le bulletin de l’ANACR du Morbihan, Ami entends-tu…, qui rendait compte du 50e anniversaire des exécutions de 1944 à Quistinic.

Il a obtenu la mention « Mort pour la France ».

À Quistinic, le nom de Mathurin Guégan est inscrit sur le monument commémoratif de Kerdinam et sur le monument aux morts communal.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Morbihan, 2 W 15 920. Ami entends-tu…, ANACR-56, numéro 89, 2e semestre 1994. — État civil, Quistinic (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable