Né en 1902 à Grazay (Mayenne), massacré le 7 août 1944 à Grazay ; cultivateur.

Du 5 au 13 août 1944, le secteur Nord et Nord-Est du département de la Mayenne fur le théâtre de violents combats entre l’arrière garde allemande et les forces américaines.

La localité d’Aron, située à 4 km à l’est de Mayenne, se trouva au centre de la bataille subissant de nombreux bombardements d’artillerie, incendies et massacres de population.

Les allemands, qui tentèrent de reprendre le bourg d’Aron momentanément libéré, eurent établi leurs cantonnements dans les campagnes et communes avoisinantes, notamment à Grasay.

C’est sur le territoire de cette commune et plus exactement sur l’exploitation de Monsieur Johan que le 7 août 1944, un groupe d’Allemands choisit de stationner pour le déjeuner. Comme leur campement fut établi à proximité d’un tas de paille, Georges Johan va à leur rencontre de manière à prévenir du risque d’incendie. Mais les soldats sont quelques peu enivrés au cours de leur repas et la discussion tourne rapidement à l’altercation.

Georges Johan retourna dans sa demeure et s’assied à la table de la cuisine face à la porte d’entrée dont les battants furent ouverts. Dix minutes plus tard, victime de la colère de l’occupant, il fut froidement abattu par l"un des soldats alors que la troupe reprit sa route.
Sources

SOURCES  : Michel Desrues, Magali Even, Mémorial de la Mayenne 1940-1945. Fusillés, massacrés morts aux combats de la Libération, Direction départementale de l’ONACVG de la Mayenne, 2001.

Michel Desrues, Magali Even

Version imprimable