Né le 10 avril 1905 à Dieuze (Moselle annexée), mort des suites de ses blessures au combat le 14 septembre 1944 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; cheminot ; résistant FFI.

Robert Perrin habitait à Jarville-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) et était sous-chef de canton à la SNCF à Nancy. Il intégra les FFI de Nancy et participa aux combats de la libération de cette ville au côté des soldats de la 3ème Armée US. Le 13 septembre 1944, il fut mortellement blessé au boulevard Lobau et mourut le lendemain à l’hôpital central de la ville.
La mention « Mort pour la France » lui est attribuée en août 1946. Son nom est inscrit sur la plaque commémorative à la gare de Nancy.
Sources

SOURCES : SNCF CCXXIV.12.2 118LM093/4. SHD-AVCC Caen, dossier statut 21P129884. — Thomas Fontaine (sous la dir.), Cheminots victimes de la répression 1940-1945, Paris, Perrin/SNCF, 2017, p. 1577.

Philippe Wilmouth

Version imprimable