Né le 26 février 1912 à Paris (XVIe arr.), massacré le 2 septembre 1944 à Noyers-sur-Cher (Loir-et-Cher) ; cultivateur ; victime civile.

Fils de Suzanne Lefevre, Roger Lefevre avait épousé Marie Francien Aimée Sicault et le couple était domicilié à Noyers-sur-Cher.
Le 2 septembre 1944 fut annoncée l’arrivée des troupes américaines. En fait, au lieu des soldats alliés, ce fut une colonne allemande qui arriva. Les Allemands tirèrent à l’aveuglette, une rafale de mitrailleuse fauchant deux civils, Roger Lefevre et Pierre Cottereau et un résistant, Arnaldo Cantone.
Roger Lefevre obtint la mention Mort pour la France le 29 août 1945. Son nom figure à la fois sur le monument aux morts de la place du village du Noyers-sur-Cher et – avec cinq autres noms –sur une stèle commémorative inaugurée le 8 mai 2016 au Carrefour de la Libération du même village.
Sources

SOURCES : acte de décès, mairie de Noyers-sur-Cher. — Biographie de Arnaldo Cantone, Maitron des Fusillés. — MémorialGenWeb. — Yves Chauveau-Veauvy, L’ÉTÉ 44. Nord Indre. Sud Loir-et-Cher,1993, p. 185.

Dominique Tantin

Version imprimable