Né le 31 mai 1925 à Mouzon (Charente), mort en action le 1er août 1944 à Chabanais (Charente) ; résistant FTPF.

Fils de Pierre Mortier et de Françoise née Varracher, célibataire, Justin Mortier était domicilié à Genouillac (Charente).
Il avait rejoint les FTP dans le maquis Bernard. Il fut tué – ainsi que six autres maquisards - lors du combat qu’ils livrèrent contre une colonne de répression allemande au lieu-dit Bredin au sud de l’agglomération de Chabanais.
Justin Mortier obtint la mention Mort pour la France. Son nom est inscrit sur la stèle commémorative au Bredin et sur le monument aux Morts de Genouillac.
Notice en cours de rédaction. Si vous avez des informations sur ce résistant, merci de contacter le Maitron des Fusillés.


Voir Chabanais (1er août 1944)
Sources

SOURCES : SHD-AVCC, Caen, AC 21 P 98048 (à consulter). — SHD-Vincennes, GR 16 P 432333 (à consulter). — Guy Hontarrède, La Charente dans la Seconde Guerre mondiale, Dictionnaire historique, Saintes, Le Croît vif, 2004, p. 45-47 ; 65-66. — CD-ROM La Résistance en Charente, AERI, 2005. — MémorialGenWeb. — Site Résistance française. — acte de décès communiqué par la mairie de Chabanais.

Dominique Tantin

Version imprimable