Né le 20 juillet 1922 à Duault (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; assassiné à bout portant le 11 juin 1944 par des militaires allemands à Duault ; civil.

Jean Le Goff était le fils de François Le Goff et d’Anne Daniel. Célibataire, il demeurait au Rest en Duault.
Du 6 au 10 juin 1944, une centaine de parachutistes, commandos français du 4e SAS, furent impliqués dans l’opération Samwest dans la zone de Duault (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor). Le lundi 11 juin 1944, des militaires allemands circulaient à bord d’un camion. Théophile Le Barzic et Jean Le Goff qui binaient les betteraves dans un champ furent contraints de monter dans le véhicule. Conduits à Kerhamon en Duault, le camion fut attaqué par les parachutistes SAS. C’est au cours de ce combat que Théophile Le Barzic et Jean Le Goff furent tués à bord du camion.
Jean Le Goff avait 22 ans. Son nom figure sur Le monument de Kerhamon en Duaul.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 2W236. – Archives de l’ANACR. – Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944), Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n° 10 (2004) et n° 11 (2005).

Alain Prigent, Serge Tilly

Version imprimable