Né le 22 mai 1920 à Bessèges (Gard), mort en action le 21 août 1944 à Sampzon (Ardèche) ; résistant de l’Armée secrète, membre des Forces françaises de l’Intérieur.

Marius, Pierre, Léon Roux était le fils de Marius, Joseph, Pierre Roux, mineur, et de Marie, Anaïs, Léontine Rocher, son épouse.
À sa naissance, la famille habitait 58 rue Victor-Hugo à Bessèges (Gard).
Célibataire, inspecteur de la police nationale, il fut révoqué par l’État français alors qu’il était en service au commissariat spécial de la gare de Vichy.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du secteur D de l’AS-Ardèche. Ses services sont homologués à partir du 22 juillet 1944.
Aspirant FFI, il cantonna avec d’autres FFI au château de Logères à Joannas (Ardèche). Le 21 août 1944, avec deux camarades Jean Bigi, ancien adjudant de l’armée de l’air, et Marcel Meyer, secrétaire comptable de l’escadron de la garde en garnison à Largentière (Ardèche) passé à la Résistance, il quitta en voiture Joannas. Arrivés à Ruoms (Ardèche), ils furent arrêtés par des soldats allemands et "mongols" qui faisaient barrage entre Ruoms et Sampzon (Ardèche). Ce détachement ennemi en retraite interrogea, fouilla sans ménagement et plus encore confisqua tous les moyens de locomotion et de transport.
Les trois jeunes FFI furent placés face à un mur. Jean Bigi et Marcel Meyer furent exécutés et mutilés. Marius Roux tenta de s’enfuir mais il fut blessé alors qu’il traversait l’Ardèche à la nage.
Découvert dans une vigne, il fut frappé avec sauvagerie et achevé. Son corps nu, la mâchoire inférieure détachée, ne fut retrouvé que trois jours plus tard, ce qui explique que son acte de décès ne soit dressé que le 26 août.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 24 avril 1966 paru au JORF le 4 juin 1966.
Son nom figure sur la stèle commémorative à Ruoms et sur le monument aux morts de Bessèges (Gard).
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 145629 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 525591 (nc) ; GR 19 P 7/31, p. 33. — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 199. — Mémorial de la Résistance en Ardèche. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — État Civil Bessèges (acte de naissance n° 48), Sampzon

Alain Martinot, Jean-Luc Marquer

Version imprimable