Né le 9 février 1898 à Jarville (Meurthe-et-Moselle), mort au combat le 24 juillet 1944 à Polisy (Aube) ; Chauffeur mécanicien ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Charles Walter était le fils de Joseph, manœuvre et de Anna Haas, journalière. Il se maria le 8 novembre 1924 à Saint-Julien-les-Villas (Aube) avec Marie Eugénie Hoechler.
Il entra dans la Résistance le 6 juin 1944 au groupe Montcalm où il fut adjudant à la section franche, à Mussy-sur-Seine (Aube). Il était domicilié à Troyes et il était chauffeur mécanicien..
Il tomba à l’ennemi le 24 juillet 1944 route de Verrières, à côté du pont du canal de restitution du lac d’Orient à la Seine comme l’indique la stèle érigée à Bréviandes (Aube). Il décéda à trois heures à Polisy (Aube).
L’acte de décès fut dressé le 4 novembre 1944 sur la déclaration de José Montiel, viticulteur.
Il obtint la mention « Mort pour la France », transcrite sur l’acte de décès le 6 août 1945. Il fut homologué aux Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Il était décoré de la Médaille militaire.
Son nom figure sur la plaque commémorative du musée de la Résistance, à Mussy-sur-Seine et sur la stèle commémorative 1939-1945, à Bréviandes (Aube).
Sources

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945 en ligne.— Mémorial Genweb.— État civil (naissance et décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable