Né le 5 juin 1923 à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), exécuté sommairement le 26 août 1944 à La Loyère (Saône-et-Loire) ; manœuvre ; réfractaire au STO ; résistant des Forces françaises combattantes (FFC).

Marius Buisson était le fils de Laurent et Maria Royer. Il était célibataire et domicilié aux Granges Forestier à Chalon-sur-Saône.
Il exerçait le métier de manœuvre. Réfractaire au STO, il entra dans la Résistance aux Forces Françaises Combattantes le 1er juillet 1943 réseau “Action mission Armada” en tant que saboteur. Il fut arrêté par la Gestapo en avril 1944 et Interné résistant à la prison de Chalon-sur-Saône.
Le 26 août 1944 à la suite de la destruction des voies ferrées par les alliés et le maquis, la Gestapo ne pouvait plus transporter les détenus. Les maquisards emprisonnés à Chalon furent extraits de la prison par groupes de deux et amenés à La Loyère et Fragnes pour y être exécutés en cinq lieux différents.
C’est vers 11h15 le 26 août que Marius Buisson et 3 autres détenus furent fusillés au lieu-dit "le Paquier de Condemène" sur la commune de La Loyère.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Il fut homologué comme agent permanent P2 des Forces françaises combattantes (FFC) en qualité de chargé de mission de 3ème classe avec grade de sous-lieutenant et obtint le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR).
Son nom figure sur le monument commémoratif 1939-1945, à Farges-lès-Chalon et sur le monument aux morts et la stèle commémorative de l’avenue Victor-Hugo, à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire). Cette dernière porte la citation suivante : " La direction et le personnel - des Grandes Brasseries - En la mémoire de leurs camarades - fusillés par les Allemands - le 26 août 1944 - Georges Bernard 1913 - 1944 - René Buisson 1923 - 1944 - Souvenez vous".
Sources

SOURCES : SHD Vincennes GR 16P 96839.— Le journal de Saône-et-Loire d’août 1994 Il y a 50 ans vingt-trois résistants tombaient à Fragnes et La Loyère et du 30 mars 2016 Que commémore le mémorial de La Loyère.— Mémorial Genweb.

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable