Né le 9 octobre 1860 à Montbron (Charente), massacré le 26 août 1944 à Soyaux (Charente) ; cultivateur ; victime civile.

André Arnaudet était le fils de François Arnaudet et de Catherine née Clément. Veuf de Françoise Auxiré dont il avait eu un enfant prénommé André François, âgé de 42 ans en 1944 et cultivateur, André Arnaudet était domicilié au bourg de Soyaux (Charente). Il fut abattu par les Allemands au cours des combats de la Libération dans des circonstances pour l’instant inconnues.
Son nom n’apparait sur aucun monument aux Morts en ligne sur MémorialGenWeb.


Notice provisoire. Si vous disposez d’informations sur cette victime, merci de contacter le Maitron des Fusillés.
Sources

SOURCE : Guy Hontarrède, La Charente dans la Seconde Guerre mondiale, Dictionnaire historique, Saintes, Le Croît vif, 2004, p. 243. — acte de décès communiqué par la mairie de Soyaux.

Dominique Tantin

Version imprimable