Né le 18 février 1913 à Chézy-sur-Marne (Aisne), exécuté le 14 août 1944 à Ouzouer-sur-Loire (Loiret) ; ébéniste ; résistant FFI.

Fils de Alfred Léon Hardy et de Marie Georgette Herberd, René Hardy se maria avec Alice Gabrielle Steiger. Le couple vivait au 4 avenue Didier, à Villemomble (Seine-Saint-Denis).
René Hardy appartint au maquis de Lorris (Loiret), section Louis. Il trouva la mort dans la forêt d’Orléans, apparemment exécuté par les Allemands, lors d’une attaque de ceux-ci.
Son corps y fut retrouvé par Armand Besson, exploitant forestier.
Reconnu « mort pour la France » (AC 21 P 54148), René Hardy fut homologué FFI (GR 16 P 285869).
Son nom est inscrit sur une stèle commémorative et sur le monument aux morts de Lorris (Loiret), et sur celui de Villemomble. Son corps repose dans le carré des corps restitués du cimetière nouveau de Villemomble, mais le nom de René Hardy a été également relevé dans la carré militaire de Lorris.
Sources

SOURCES. SHD, dossiers adm. des résistants. — Sites Internet : Mémorial GenWeb ; maquis de Lorris, attaque du 14 août.

Frédéric Stévenot

Version imprimable