Né le 3 novembre 1924 à Essigny-le-Petit (Aisne), mort le 4 septembre 1944 à Fonsomme (Aisne) ; célibataire ; employé SNCF ; résistant FFI

Ouvrier serrurier au service du matériel et traction du dépôt SNCF de Saint-Quentin (Aisne), Marcel Joube travaillait auparavant aux ateliers de La Folie.
Il fut grièvement blessé lors des combats pour la libération de Fonsomme, près de Saint-Quentin, et mourut des suites de sa blessure. Il fut inhumé dans le cimetière communal de Fonsomme.
Marcel Joube fut reconnu « mort pour la France » (AC 21 P 055994), et homologué comme membre des FFC et FFI (GR 16 P 312114).
Son nom apparaît sur le monument aux morts de Fonsomme, et sur la plaque commémorative 39-45 de la gare de Saint-Quentin.
Sources

SOURCES. SHD, dossiers adm. des résistants. — Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Généalogie Aisne.

Frédéric Stévenot

Version imprimable