Né le 6 décembre 1919 à Gourin (Morbihan), fusillé après condamnation à mort le 24 juin 1944 à Lanvénégen (Morbihan) ; FTPF-FFI.

Samuel Lessard
Samuel Lessard
SOURCE : ANACR-56
Sur le monument aux morts de Lanvénégen
Sur le monument aux morts de Lanvénégen
Sur le monument de la Résistance à Gourin
Sur le monument de la Résistance à Gourin
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Samuel Lessard était le fils d’Adolphe, Marie Lessard, cultivateur décédé, et de Françoise Beurnez, ménagère domiciliée à Gourin (Morbihan).

Domicilié à Gourin et réfractaire au Service du travail obligatoire (STO), Samuel Lessard avait rejoint la 3e Bataillons de Francs-tireurs et partisans français (FTPF), devenu le 6e Bataillon des Forces françaises de l’intérieur (FFI) du Morbihan, commandé par Célestin Chalmé [pseudonyme dans la Résistance : Charles].
Dans la soirée du 21 juin 1944, au cours d’un ratissage opéré par 3 000soldats allemands, vingt-sept réfractaires au STO furent arrêtés à Plouray (Morbihan). Ils furent conduits pour y être interrogés et torturés à Guémené (Guémené-sur-Scorff, Morbihan), puis au Faouët (Morbihan) où siégeait une cour martiale. Seize d’entre eux, dont Samuel Lessard, François Bernard et Félix Daouphars de Gourin furent condamnés à mort et transportés dans un camion à Rosquéo en Lanvénégen (Morbihan). Ils y furent exécutés le 24 juin vers 22 heures à la mitraillette et jetés dans une fosse que les soldats allemands dissimulèrent avec des plaques de gazon.

Cette fosse n’a été découverte qu’en août 1944 par un membre de la Croix-Rouge du Faouët qui assista à l’exhumation des corps. On constata alors qu’ils avaient été atrocement torturés.

Samuel Lessard a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI. Le titre d’Interné-résistant lui a été attribué à titre posthume, ainsi que la Médaille de la Résistance par décret du 8 septembre 1961, publié au JO du 22 septembre 1961.

Dans le Morbihan, le nom de Samuel Lessard est inscrit :
-  à Lanvénégen, sur la stèle commémorative érigée à Rosquéo sur le lieu de l’exécution, et sur la plaque « Fosse de Rosquéo » du monument aux morts communal ;
-  À Gourin, sur la liste « Gourin » du monument « Aux Résistants des Montagnes noires victimes du nazisme » avec François Bernard et Félix Daouphars.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Morbihan, 1526 W 229 RG. — SHD, Vincennes, GR 16 P 367799. — Ami entends-tu... (photo), numéro 15, 2e semestre 1971. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — René Le Guénic, Les Maquisards chez nous en 1944. Gourin-Le Faouët-Guémené et Morbihan-Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse-Bretagne-Quéven-Morbihan, 2013. — État civil, Gourin (acte de naissance) ; Lanvénégen (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable