Né le 13 mars 1925 à Milltown (New-Jersey, États-Unis), mort accidentellement en mission le 27 août 1944 à Inguiniel (Morbihan) ; étudiant ; FTPF-FFI.

Sur le monument aux morts de la Résistance des Montagnes noires à Gourin
Sur le monument aux morts de la Résistance des Montagnes noires à Gourin
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Raymond Bosser était le fils de René Bosser et de Marie Anne Bomin qui avaient émigré aux États-Unis et qui étaient tous deux décédés. Il fut élevé par ses grands-parents à Kernic en Gourin (Morbihan).

Jeune étudiant, il fit partie des Gourinois qui défièrent les autorités allemandes le 14 juillet 1941, en défilant drapeau tricolore en tête. Engagé en 1942 au seun du Front national de lutte pour la libération de la France, il créa au début de l’année 1943 avec son oncle Job Le Hénaff un groupe de Francs-tireurs et partisans français (FTPF) à Gourin. Dans le même temps, il poursuivait ses études d’élève-maître à l’Institut de formation professionnelle d’Angers (Maine-et-Loire), créé à la suite de la suppression par le gouvernement de Vichy des Écoles normales d’instituteurs et installé dans les locaux de l’École Chevrollier.
Revenu à Gourin en 1944, il s’engagea dans l’action combattante et il participa à plusieurs actions dans les secteurs de Plouray et de Bubry (Morbihan). Le 27 août 1944, il fut tué au cours d’une mission dans un accident de voiture contre un camion allemand à Kerihuel en Inguiniel.

Raymond Bosser a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué sous-lieutenant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Dans le Morbihan, son nom est inscrit sur la liste « Gourin » du monument « Aux Résistants des Montagnes noires victimes du nazisme » érigé à Gourin.
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 27588. — SHD, Vincennes, GR 16 P 75 410. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — Mémorial GenWeb. — État civil, Inguiniel (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable