Né le 1er mai 1923 à Malguénac (Morbihan), mort le 13 janvier 1945 à Saintes (Charente-Inférieure, Charente-Maritime) ; résistant ; FFI.

Sur le monument aux morts </br>de Guémené-sur-Scorff
Sur le monument aux morts
de Guémené-sur-Scorff
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Louis Guiguin était le fils de Julien Guiguin et de Marie Louise Conan, cultivateurs. Célibataire, il était domicilié à Guémené-sur-Scorff (Morbihan).

Il rejoignit les Forces françaises de l’intérieur (FFI) et combattit sur le front de la Poche de Royan (Charente-Inférieure, Charente-Maritime). Il décéda le 13 janvier 1945 à cinq heures trente 1 rue du Capitole à Saintes. En 1944 cette adresse correspondait à des locaux tenus par la congrégation Sainte-Marie de la Providence. Louis Guiguin y est décédé de maladie ou des suites de blessures ?
Louis Guinguin a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Guémené-sur-Scorff (Morbihan).
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 197 827. — SHD, Vincennes, GR 16 P 277305. — État civil, Malguénac (acte de naissance en attente) ; Saintes (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable