Né le 13 février 1908 à Amblainville (Oise), mort en action le 25 mars 1944 à Terrasson (Dordogne) ; résistant FTP, alias Monbas

Dans la nuit du 24 au 25 mars 1944, un accrochage se produisit entre des Francs-gardes de la Milice qui assuraient la sécurité de la réunion entre Victor Denoix, chef départemental de la Milice et son lieutenant Lavaud, de Terrasson, et un détachement de maquisards FTP du groupe de Roger Ranoux dit Hercule qui venaient de récupérer un camion.
Dans la fusillade, un milicien fut tué, Richard Van Herrweghe, mais les résistants, aveuglés par un projecteur dirigé par Lavaud, subirent de lourdes pertes. Ils durent décrocher après que quatre d’entre eux eurent été tués - Gaston Baspeyras, Philippe Colomer, Raoul Guignet et René Sarrette. Un cinquième, Pierre Chalmond, gravement blessé, put être soigné par le docteur Daux avant d’être transporté à l’hôpital de Brive où il put se rétablir, non sans séquelles.
Georges Labarthe, adjoint au maire et chroniqueur de la période, note que « les [maquisards] seront enterrés demain matin à 8 heures avec interdiction à quiconque, sauf le clergé, d’assister aux obsèques. On leur a même enlevé leurs papiers pour empêcher de connaître leur identité. Nous avons réussi cependant à prendre quelques notes sur le signalement. »
Raoul Guignet obtint la mention Mort pour la France. Son nom est inscrit sur le monument aux Morts de sa commune natale.
Voir Terrasson (mars-juin 1944)
Sources

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, AVCC, AC 21 P 197777 et Vincennes, GR 16 P 277123 (à consulter). — Guy Penaud, Histoire de la résistance en Périgord, Bordeaux, Éditions Sud-Ouest, 196-197. — Paul Mons, La folie meurtrière de la division Brehmer, mars-avril 1944, Dordogne-Corrèze, Haute-Vienne, Brive-la-Gaillarde, Éditions Les Monédières, 2016, p. 118-127. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb.

Dominique Tantin

Version imprimable