Né le 29 décembre 1906 à Jaleyrac (Cantal), exécuté sommairement le 18 juin 1944 à Vieugy auj. Annecy (Haute-Savoie) ; ouvrier métallurgiste ; résistant FTPF de Haute-Savoie.

Fils de Marie Badal, le jeune Adrien devint après des études primaires et l’apprentissage, ouvrier métallurgiste. Militant syndicaliste, il fut dénoncé comme résistance et arrêté alors qu’il travaillait sur le barrage de l’Aigle (Dordogne). Il s’évada et rejoignit la Haute-Savoie.
Cadre dans la formation Francs-tireurs et partisans français, il est probablement envoyé par Lyon pour s’occuper d’organiser des compagnies. Il a le grade de lieutenant F.T.P.F.
Lorsqu’il est fusillé par les Allemands, le 18 juin 1944 au Pesset (Vieugy), il n’a pas de papiers sur lui. Le maire écrit, sous le numéro 33, le signalement suivant : « …âge approximatif trente ans, taille un mètre soixante quinze environ, type espagnol, cheveux châtain foncé, vêtu d’une chemise gris-violet, d’un tricot à manches gris, d’une veste bleu foncé à rayures claires, d’un caleçon court en jersey blanc, d’un pantalon de cheval kaki, portant des bas cycliste blancs et des souliers noirs montants, sans bouts rapportés, à semelle de caoutchouc… »
Il est déclaré « Mort pour la France » le 4 août 1948, (dossier n°964 008).
Un monument érigé après la guerre (1948) et une plaque explicative installée en juin 2004 rappellent son sacrifice, ainsi que celui des 39 autres fusillés de Vieugy. Une plaquette du souvenir est disponible en mairie de Seynod.
Sources

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 700972 . — SHD Vincennes, GR 16 P 26506 . — Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009 .

Annie Pennetier

Version imprimable