Né le 16 février 1912 à Lempdes-sur-Allagnon (Haute-Loire), abattu par des soldats allemands le 27 juillet 1944 à Mazaye (Puy-de-Dôme) ; résistance, maquisard d’Auvergne.

Raymond Chevalier était le fils de Jacques Paul Chevalier et de Marie Eglizeneuve.
Ce 27 juillet 1944 un groupement de soldats allemands de la brigade « Jesser » en provenance de la Creuse ratissa dans un but de répression et d’anéantissement la région de Pontaumur, Pontgibaud, Saint-Ours où étaient réunis, sous la direction de Gabriel Montpied, les chefs de la résistance de cette région,
C’est lors d’un déplacement dans une voiture conduite par le Colonel Garcie, dit Gaston, accompagné de Bénévol (Max Menut) et du maquisard Raymond Chevalier dit "Fines herbes", qu’ils tombèrent sur un barrage de soldats allemands au lieu-dit le Grand-Chambois. Garcie et Bénévol s’échappèrent par la portière gauche et réussirent à rejoindre un bois. Marcel Lachaize et Fines herbes s’éjectèrent du côté droit et se trouvèrent en contrebas dans une clairière sans aucune protection : ils furent abattus tous les deux sur le champ. Il était âgé de 32 ans.
Raymond Chevalier a été reconnu Mort pour la France.
Son nom est inscrit à Mazaye sur le monument commémoratif et sur la stèle commémorative du Grand Chambois, à Clermont-Ferrand sur le carré militaire 1939-1945 du cimetière des Carmes.
Mazaye (Puy-de-Dôme), 27 juillet 1944
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Puy-de-Dôme, Crimes de guerre 908W142 . — AC 21 P 444439 . — SHD Vincennes, plusieurs dossiers à ce nom sans date de naissance . — Gilles Levy et Francis Cordet, À nous l’Auvergne , Presses de la Cité, 1990. — Stéphane Luc-Belmont, (carnet de route personnel de sa vie de résistant), De l’ombre à la lumière – Maquisards d’Auvergne 1942 -1945, 2005 . — Mémorial Genweb.

Huguette Juniet

Version imprimable