Exécuté sommairement par les Allemands le 10 juin 1944 à Yzeure (Allier) ; retraité ; victime civile.

On ignore la date et lieu de naissance de Denis Contoux. Dans un document signalant sa mort, il est dit qu’il avait 75 ans ans, et sur un autre, qu’il s’appelait Controux et avait 73 ans. C’est peut-être Denis Contoux, né le 31 mai 1869 à Dompierre-sur-Besbre (Allier.
Il habitait 14 rue Jenner à Yzeure, rue longeant la ligne de chemin de fer. Il a été exécuté avec son épouse, Henriette Contoux le 10 juin 1944 à Yzeure, le 10 juin 1944 à Yzeure (Allier) par des parachutistes allemands. Certains étaient stationnés au château du Colombier à Toulon-sur-Allier (Allier), mais d’autres étaient logés à l’ancienne école libre du Grand Gué à Toulon. Ils appartenaient tous à la 7ème compagnie de parachutistes n° 51-97. Ils y sont restés du 6 mai au 17 août 1944.
Le soir du drame, 10 juin 1944, des témoins ont vu 5 parachutistes qui circulaient sur la ligne de chemin de fer entre Montbeugny et Yzeure, perchés sur un Lorry (engin de voie à fonctionnement manuel ). Ils étaient en patrouille. A hauteur d’Yzeure, après le passage à niveau niveau 2, vers le quai des Epinettes, Le lorry aurait rouler sur un pétard de voie créant la stupeur dans l’équipage qui a rispoté en croyant être attaqué. Au même moment, Denis Contoux qui était dans son jardin pour satisfaire un besoin naturel, est abattu sur le champ. Puis, alertée par la fusillade madame Contoux fut victime des tirs.
De nombreux voisins furent réveillés par les tirs.
Le lendemain le Commandant Bichoff de la kommandatur vint faire une enquête.
Le Major WITZIG fit publier des affiches pour justifier la mort des époux Contoux accusés à tort d’avoir caché des "terroristes".
Son nom est inscrit sur le monument commémoratif aux victimes civiles et militaires de 1939-1945 à Yzeure (44 noms).
Sources

SOURCES : Arch. Dép de l’Allier . — Arch. dép. du Puy-de-Dôme : 908 W 85 : crimes de guerre à Yzeure .— PV 571 de gendarmerie - Brigade de Moulins - octobre 1944 .— MémorialGenweb.

Henri-Ferréol Billy

Version imprimable