Né à Wala Dziwino (Pologne), exécuté le 15 juin 1944 à Louroux-de-Bouble (Allier) ; conducteur ; victime civile.

Stèle à Louroux-de-Bouble
Stèle à Louroux-de-Bouble
Thomas Banas travaillait comme conducteur dans l’entreprise de bois de Raoul Grolière.
Le 14 juin 1944, les FTP du maquis Chauvet stationné dans la forêt des Colettes sur la commune d’Échassières (Allier) montèrent une opération de ravitaillement chez les Grolière, négociants en bois aux Cabanes sur la commune de Louroux-de-Bouble (Allier) limitrophe au Puy-de-Dôme. Ils arrivèrent vers 21h30 chez les Grolière et tout se passa sans incidents jusqu’à l’arrivée d’unités allemandes venant de Gannat (Allier). Après un échange de coups de feu, les FTP se replièrent mais un des leurs fut capturé. Raoul Grolière, cinq ouvriers polonais de l’entreprise Grolière, deux ouvriers en bois réfractaires au STO et un ouvrier grec furent également arrêtés.
Le lendemain 15 juin, des membres de la Sipo-SD arrivèrent sur les lieux et les onze otages furent alors fusillés vers 8 heures du matin, à savoir :
- Thomas BANAS
- Joseph BRONIS
- Maurice BUTTE
- Jacques CAMATTE
- Michel DACEK
- Raoul GROLIERE
- Joseph KEMPA
- René ROBY
- Janas ROMAN
- Wasil SZMITH
- Alexandre ZALLIS
L’arrivée des policiers allemands serait due à la dénonciation par un FFI travaillant également pour la police allemande et qui a été abattu par les FTP en juillet 1944.
Les corps furent, sous la contrainte des autorités allemandes, aussitôt enterrés dans une fosse commune sans la moindre cérémonie.
Une stèle a été dressée à la mémoire des onze victimes à l’emplacement de la fosse commune où ils furent inhumés le 15 juin 1944 dans le cimetière de Louroux-de-Bouble. Elle est toujours l’objet de cérémonies mémorielles annuelles.
Sources

SOURCES : Arch. Dép. du Puy-de-Dôme . — Serge Ferrandon, Un passé sans histoire, Louroux-de-Bouble, 1980 . — MémorialGenweb

Henri-Ferréol Billy

Version imprimable