Né le 7 janvier 1909 à Tossiat (Ain), massacré le 11 juin 1944 à Dompierre-sur-Veyle (Ain) ; agriculteur ; victime civile.

Philippe Cermal était le fils de Joseph Eugène et de Marie Rosalie Caly. Il était marié avec Léonie Berthillier dont il eut cinq enfants. Il était cultivateur au hameau "Le Logis", à Dompierre.
Le 11 juin 1944, vers 19h00 une colonne ennemie qui se dirigeait vers Bourg fut accrochée au hameau du Logis par les FFI qui ouvrirent le feu sur elle. Cependant devant le nombre, les maquisards durent se replier dans les bois proches et les soldats allemands s’en prirent en représailles à la population. Philippe Cermal fut abattu sur le pas de sa porte d’une rafale de mitraillette, au hameau Le Logis, à Dompierre. Son épouse s’enfuit avec ses enfants et sa maison fut incendiée comme la plupart des maisons du hameau.
Il obtint la mention « Mort pour la France » le 21 août 1945.
Son nom figure sur la stèle commémorative, à Dompierre-sur-Veyle (Ain).
Sources

SOURCES : Bulletin de la commune de Dompierre-sur-Veyle.— Journal "Le Progrès de l’Ain" du 12 juin 2015 Le 11 juin 1944, une journée noire pour les Dompierrois.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable