Né le 14 février 1925 à Salles (Gironde), exécuté le 23 juin 1944 aux Glières blanches, commune d’Albertville (Savoie) : résistant FTP.

En avril 1944, le jeune Raymond Dupart pour échapper à une convocation au STO rejoignit la Savoie. Le 7 avril, il partait avec l’entreprise Métropolitiane & Coloniale pour travailler comme maçon sur le chantier du lac de la Girotte. Ce chantier accueillait un grand nombre de réfractaires grâce à une filière mise en place par les MUR. Le 19 juin la Cie FTP.92-01 dite Cie de Partisans fit halte à la Girotte pour se ravitailler. C’est à ce moment que Raymond Dupart choisit d’intégrer cette compagnie. Le 21 juin il participait avec elle à l’attaque du poste allemand de Beaufort sur Doron. Le lendemain il était capturé dans les alpages d’Arêches, en même temps que 34 autres FTP. Il fut exécuté le 23 juin, au lieu dit les Glières Blanches, sur la commune d’Albertville avec 30 de ses camarades de combat.
Il fut le dernier à être identifié parmi les victimes de cette exécution et ce en mai 1947.
Il a été reconnu Mort pour la France.


Les Glières blanches (commune d’Albertville, Savoie) 23 juin 1944
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Savoie, 1382 W 232, 961 W 31. — Archives municipales d’Albertville : série H, fusillés 1944-1946, photo.

Michel Aguettaz

Version imprimable