Né le 11 mai 1925 à Paruzzaro (Italie), exécuté le 23 juin 1944 aux Glières blanches, commune d’Albertville (Savoie) ; manoeuvre ; résistant FTP.

La famille de Pierino Valsesia vivait à Combloux (Haute-Savoie). Son père, cordonnier, avait obtenu la nationalité française et lui-même était naturalisé. Il était manœuvre sur le chantier du barrage du lac de la Girotte, à Hauteluce, qui abrittait, grâce à une filière des MUR, un grand nombre de réfractaires au STO.
Le 19 juin, la compagnie F.T.P. 92-01, dite Cie de Partisans fit halte sur ce chantier pour se ravitailler et Pierino Valsesia décida d’intégrer les FTP. Il participa à l’attaque du poste allemand de Beaufort-sur-Doron le 21 juin et fut capturé le 22 juin dans les alpages d’Arêches, en même temps que 34 autres F.T.P.
Il fut exécuté le 23 juin, au lieu dit les Glières Blanches, sur la commune d’Albertville avec 30 de ses camarades.
Il ne fut identifié qu’en août 1946, grâce à des mouchoirs marqués de ses initiales. Pierino Valsesia a été reconnu Mort pour la France.


Les Glières blanches (commune d’Albertville, Savoie) 23 juin 1944
Sources

SOURCES : Arch. Dép. Savoie 1382 W 232, 961 W 31. — Archives municipales d’Albertville (série H, fusillés 1944-1946).

Michel Aguettaz

Version imprimable