Né le 28 septembre 1882 à Clavières (Cantal), massacré le 10 juin 1944 à Clavières (Cantal) ; cultivateur ; victime civile.

cimetière de Clavières (source généanet_redon)
cimetière de Clavières (source généanet_redon)
Pierre Johany était le fils de Guillaume Johany et de Marguerite Cellier. Le 27 avril 1912 à Clavières, il avait épousé Maria Lombard, tuée le lendemain ainsi que leur fille Yvonne Johany. Il était aussi le père de deux garçons nés en 1913 et 1917, prisonniers en Allemagne. Il était cultivateur à Clavières.
Le samedi 10 juin 1944, il revenait de conduire ses vaches dans un pâturage lorsqu’il est tué tout près de l’église d’une balle dans la nuque. Il était âgée de 61 ans.
Son acte de décès porte la mention "Mort pour la France".
Son nom est gravé sur la plaque apposée dans l’église de Clavières en hommage "Aux victimes de la barbarie allemande, 10 et 11 juin 1944".
Sources

SOURCES : Jean Favier, Lieux de mémoire et monuments du souvenir. Cantal, 1940-1944, Aurillac, Association des Maquis et Cadets de la Résistance du Cantal, 2007. — Etat civil (AD 15) et Clavières. — Bernadette Vigier-Soulier, "10 et 11 juin 1944 à Clavières-de-Montagnes, J’avais 17 ans"

Patrick Bec

Version imprimable