Le 26 août 1944, un groupe de résistants FFI attaqua des soldats allemands en retraite, les combats firent six morts.

Monument commémoratif FFI de Boissy-Saint-Léger.
Cliché Philippe Frilley
Un groupe de combattants FFI du secteur banlieue Sud-Est dont certains venus d’Athis-Mons (Seine-et-Oise, Essonne) avait pour objectif d’attaquer les soldats allemands qui se repliaient vers l’Est. Les combats eurent lieu à la limite de Sucy-en-Brie contre un petit détachement de soldats et cheminots allemands cantonnés dans la gare de Boissy-Saint-Léger en attente de leur départ. Au moment de l’assaut, les résistants furent pris à revers par des tirs de mitrailleuses d’une colonne de blindés qui se repliait par la RN19. Quatre en moururent et deux furent mortellement blessés, Fernande Doudot qui leur portait secours et Henri Clauteaux.
Dans le cadre de la recherche des crimes de guerre, une enquête fut entreprise pour trouver les coupables, ou au moins identifier l’unité à laquelle ils appartenaient.
Un monument commémoratif a été érigé à Boissy-Saint-Léger, Allée des FFI (prolongement de la rue de Villeneuve venant de Sucy-en-Brie) , monument et espace du souvenir rénovés par souscription publique entre les habitants de Sucy-en-Brie, Boissy-Saint-Léger et Athis-Mons. Une tombe sans nom, recouverte d’une croix, mais entretenue, subsiste contre l’espace du souvenir.
Les victimes sont :
Georges Fournier, 41 ans, d’Athis-Mons
Jean Frugnier, 30 ans, d’Athis-Mons
Roland Lambert, 18 ans, d’Athis-Mons
Louis Boon, 41 ans, de Sucy-en-Brie
Henri Clauteaux, 42 ans, de Sucy-en-Brie
Fernande Doudot, 24 ans, de Sucy-en-Brie.
Sources

SOURCES : AVCC Caen . — Arch. dép Yvelines, 160413 dossier Crimes de guerre 101782 . — Georges Carrot (dir), Nouvelle histoire de Sucy-en-Brie, Le XXe siècle 1914-2000, Tome IV, Société historique et archéologique de Sucy-en-Brie, 2001. — Mémorial Genweb.

Annie Pennetier

Version imprimable