Né le 20 septembre 1898 à Brinon-sur-Sauldre (Cher) ; massacré le 22 août 1944 à Romorantin (Loir-et-Cher) ; gendarme .

Fils d’André, Léopold, Étienne Derouette et de Clémentine Farnault son épouse.
Paul Derouette était marié à Léonie Chesné . Il était gendarme, domicilié rue du Pont à Romorantin.
Le 22 août 1944 au matin, une colonne allemande motorisée arriva à Romorantin, par le sud ; elle fut attaquée par les maquisards ce qui entraîna les tirs des soldats allemands qui firent une première victime : le gendarme Paul Derouette qui rentrait de son service de nuit. Il fut tué sur le quai de l’Ile-Marin vers 7h ; déclaration de décès le 22 août du gendarme Marcel Ragot.
Paul Derouette, médaillé militaire, fut reconnu « Mort pour la France » en avril 1945.


Romorantin fin août 1944
Sources

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 117728 . — Yves Chauveau-Veauvy, L’été 44 Nord Indre, Sud Loir-et-Cher, 1993. — Transcription N° 167 du registre des décès de Romorantin.

Michel Gorand

Version imprimable