Né le 17 février 1911 à Pontarlier (Doubs). exécuté sommairement le 1er septembre 1944 à Romorantin (Loir-et-Cher) ; sous-Lieutenant FFI.

Fils de Louis, Henri Mariotte et de Marie Philomène, Gabrielle Hauff son épouse. Maurice Mariotte était agent d’assurances à Romorantin et marié à Félicie, Suzanne Perrault.
Il était Sous-Lieutenant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) au maquis de Loreux, commune voisine de Romorantin. Le vendredi 1er septembre 1944, en début de matinée, deux FFI de Romorantin, le Sous-Lieutenant Maurice Mariotte et Olivier Rocher quittèrent leur cantonnement de Loreux, en camionnette, pour aller chercher de l’essence à Romorantin. Interceptés par les Allemands au carrefour de Bel-Air, ils furent emmenés au PC allemand, interrogés et torturés. Ils durent ensuite creuser une fosse devant laquelle ils seront fusillés dans l’après-midi et enterrés dans le parc du Château de Bel-Air. Après le départ des Allemands dans la nuit du 1er au 2 septembre, leurs corps furent déterrés et emmenés à l’hôpital. Leurs obsèques eurent lieu le lundi 4 septembre après-midi. Déclaration de décès du 5 septembre d’André Rebiffé, économe de l’hôpital de Romorantin.
Maurice Mariotte est homologué FFI et FFC (Forces françaises combattantes) réseau Adolphe Buckmaster .
Reconnu « Mort pour la France » en février 1946.


Romorantin fin août 1944
Sources

SOURCES : SHD Vincennes, GR16P n° 394884 — Yves Chauveau-Veauvy, L’été 44 Nord Indre, Sud Loir-et-Cher, 1993. — Transcription N° 192 du registre des décès de Romorantin.

Michel Gorand

Version imprimable