Né le 13 juillet 1919 à Paris (XIVe arr.), exécuté le 25 août 1944 à Villeneuve-Saint-Denis (Seine-et-Marne) ; garde des Eaux et Forêts ; résistant.

Plaque à Ceux de la forêt
Plaque à Ceux de la forêt
Fils de Lucien Jambois, garde municipal, et de Emma Petronille Bouix, ménagère, Henri Jambois était titulaire du baccalauréat. Soldat au 8e Dragon dans le Puy-de-Dôme du 17 mai 1940 au 10 décembre 1942, il rejoignit la Seine-et-Marne où en 1944 il travaillait comme garde des Eaux et forêts dans la forêt d’Arminvilliers. Avec plusieurs jeunes placés dans le chantier forestier de La Fortelle, il rejoignit la Résistance en mai1944 au sein du groupe Vengeance de Tournan-en-Brie affilié à l’Armée secrète. Son uniforme lui permettait une circulation facile et il ravitaillait le maquis de La Fortelle. Son corps franc cacha du 3 au 10 juin 1944, trois aviateurs américains parachutés qui réussirent à gagner la Grande-Bretagne.
Le 25 août 1944, alors qu’ils étaient réunis dans sa maison forestière à La Bretèche d’Hermières et que sous l’ordre du capitaine Vandaire la dizaine de résistants se préparait au départ, la maison fut cernée par des soldats allemands d’une unité d’artillerie en retraite. Tous furent arrêtés et embarqués dans un camion. Cest dans un bois de la commune de Villeneuve-Saint-Denis que les onze résistants furent suppliciés puis exécutés sommairement après avoir creusés leurs tombes. Les villageois avaient entendu les coups de feu et après la Libération, ils les retrouvèrent le 28 août au lieu-dit Bois des Charbonniers.
Les corps furent transportés à Tournan-en-Brie et inhumés au cours d’obsèques solennelles le 30 août.
Henri Jambois a été reconnu "Mort pour la France" et homologué sergent FFI. Il a été décoré à titre posthume de la Croix de guerre ( 20 octobre 1946) , de la Médaille forestière et son père domicilié Maison Santos à Antibes, reçut en son nom le diplôme américain d’aide aux forces américaines sous l’occupation. .
Un monument commémoratif au bord de la route CD 21 rappelle le martyre de ces résistants.
Villeneuve-Saint-Denis, 25 août 1944
Sources

SOURCES : SHD Vincennes, 16 P 400401 . — Musée de la Résistance en ligne . — Site des mémoriaux de Seine-et-Marne : monuments77.jmdo.com. — État civil.

Annie Pennetier

Version imprimable