Né le 15 avril 1902 à Langonnet (Morbihan), mort le 16 juin 1944 à Saint-Tugdual (Morbihan) ; ouvrier agricole ; FFI.

Sur le monument aux morts de Langonnet
Sur le monument aux morts de Langonnet
Sur le monument aux morts du Faouët
Sur le monument aux morts du Faouët
Sur le mémorial de la Résistance à Gourin
Sur le mémorial de la Résistance à Gourin
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Louis Baniel était le fils d’Yves Baniel, maçon, et de Catherine Lucas, ménagère, décédés. Il avait épousé Perrine Brigardis le 23 novembre 1924 à Langonnet (Morbihan), où le couple était domicilié et où Louis Baniel exerçait la profession d’ouvrier agricole.

Son acte de décès, dressé en mairie de Langonnet le 17 juin 1944, le déclare décédé le 16 juin 1944 à vingt heures à Pont-Hozic en Saint-Tugdual (Morbihan), sans préciser les circonstances de sa mort, et ne mentionne pas qu’il est « Mort pour la France ».

Il a été homologué FFI.

Dans le Morbihan, le nom de Louis Baniel est inscrit :
- sur le monument aux morts de Langonnet
- sur le monument aux morts du Faouët (Morbihan)
- et sur la liste « Langonnet » du monument « Aux Résistants des Montagnes noires victimes du nazisme » érigé à Gourin.
Sources

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16 P 30288. — Mémorial GenWeb. — État civil, Langonnet, (acte de naissance) ; Saint-Tugdual (acte de décès).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable