Né le 20 avril 1904 à Brasile (Italie), mort au combat le 20 juillet 1944 à Saint-Paulien (Haute-Loire) ; résistant des Francs-Tireurs et Partisans (FTP) du camp Wodli en Haute-Loire.

Antoine Tessarolla, également orthographié Tessarolo, habitait Auzat-sur-Allier, devenu Auzat-la-Combelle (Puy-de-Dôme), où il devait certainement être mineur comme plusieurs autres ouvriers italiens.
Il rejoignit la résistance au sein du 312ème Bataillon FTP.
Il est mort au combat du camp Wodli contre les Allemands à Saint-Paulien.
Il a été reconnu Mort Pour La France.
TESSAROLLA Antoine dit Brésil figure sur la stèle commémorative du lieu-dit Champagne à Saint-Paulien.
Sources

SOURCES : AVCC Caen : AC 21 P 161870. Dossier Antoine Tessarola (non consulté) .— Roger Maurin, "Les combats du 20 juillet 1944 à Saint-Paulien" in Bulletin historique de la Société académique du Puy-en-Velay et de la Haute-Loire, pages 137-147, tome LXXXI, année 2005. – Fernand Boyer, ’Témoins de pierre du sang versé. Les monuments de la résistance en Haute-Loire}, Le Puy, éditions de la Société académique, 1983 .— MémorialGenweb .— Bernard Capuano, "Itinéraire d’un enfant de Rive-de-Gier "dans La Résistance, Bulletin spécial de l’Amicale des Anciens Résistants et Amis de Rive-de-Gier, année 2013. — Site Mémoire des Hommes. — État-civil du Chambon-Feugerolles

Michelle DESTOUR

Version imprimable