Né le 6 mai 1922, exécuté sommairement par les Allemands le 5 septembre 1944 à Chapeau (Allier) ; domestique agricole ; victime civile.

Gabriel René Piochon est née en 1922 dans une commune indéterminée. C’est un ancien pupille de l’Assistance publique de la Seine.
Il était domestique agricole, domicilié aux Mayences, une feme de la commune de Chapeau (Allier).
Il fait partie des trois victimes civiles, avec Gilbert Jallet et Jean Thevin, eux aussi ouvriers agricoles, des combats de Chapeau ayant opposé les troupes allemandes à un groupe d’anciens membres de la garde républicaine ayant rejoint la Résistance.
Il fut fusillé dans la cour de la ferme des Mayences par des Mongols russes (Ost-Truppen) servant dans l’armée allemande.
Son nom ne figure pas sur la stèle commémorative de la ferme de Mayences aux victimes militaires. Il n’a pas été reconnu "Mort pour la France.
Sources

SOURCES : Farid Sbay, “Le 5 septembre 1944 à Chapeau, quinze gendarmes ont lutté jusqu’au sacrifice ultime, La Montagne, édition Moulins, Allier, 24 octobre 2014 .— Thierry Michaud, Histoire de la gendarmerie du Bourbonnais, Puy Guillaume , éd. Adequat, 2010 .— http://auteurdubourbonnais.monsite-orange.fr/page-59fdc02c5d779.html .— état civil Chapeau.

Eric Panthou

Version imprimable