Né le 7 septembre 1925 à Troyes (Aube), mort au combat le 24 août 1944 à Montluçon (Allier) ; artiste lyrique à Paris ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur.

Fils de Frédéric, fourreur, et de Cécile Tacaille, sans profession, Marcel Besançon était artiste lyrique et habitait chez ses parents au 184 rue Saint-Martin, Paris, III° arrondissement. Il était célibataire.
Sans doute réfugié en Auvergne, il s’engagea dans les FFI.
Il participa aux combats pour la libération de Montluçon (Allier) dans le quartier des casernes, là où étaient réfugiées les troupes allemandes.
La décision de prendre Montluçon intervient dans le mouvement d’ensemble pour la libération du territoire mais fut aussi motivée par la volonté de réagir à l’exécution de 42 patriotes fusillés le 14 août dans la banlieue de la ville à Prémilhat.
Ce sont près de 1.500 FFI qui se rassemblent pour prendre la ville, issus du Puy-de-Dôme, de la Creuse, du Cher et surtout de l’Allier, MUR et FTP.
C’est là qu’il fut tué le 24 août 1944 vers dix-sept heures, sur la voie publique, route de Limoges.
La ville fut libérée le 25 août au prix de 42 FFI tués au combat.
Il a été reconnu Mort pour la France par décision du 4 décembre 1945, homologué FFI.
Il n’est pas signalé sur la base MémorialGenweb et son nom ne figure pas sur le Mémorial de la Résistance en hommage aux Résistants Morts à la Libération de Montluçon qui comporte 32 noms.
Sources

SOURCES : AVCC Caen : AC 21 P 22042, dossier Marcel Besançon (nc). — SHD Vincennes : GR 16 P 55709, dossier Marcel Besançon (nc). — http://histoire-et-genealogie.over-blog.com/2015/08/les-combats-de-la-liberation-de-montlucon.html. — État-civil Montluçon.

Eric Panthou

Version imprimable