Né le 11 juin 1924 à Camors (Morbihan), tué au combat le 14 juillet 1944 à Pluméliau (Morbihan) ; résistant ; FTPF-FFI.

Sur le monument</br> de Saint-Nicolas-des-Eaux en Pluméliau
Sur le monument
de Saint-Nicolas-des-Eaux en Pluméliau
Sur le monument cantonal 1939-1945</br> de Pluvigner
Sur le monument cantonal 1939-1945
de Pluvigner
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson
Il rejoignit les Francs-tireurs et partisans français au sein de la 4e compagnie du 1er Bataillon FTPF, devenu le 5e Bataillon FFI (Forces françaises de l’intérieur) du Morbihan, commandé par Jean Doré [pseudonyme dans la Résistance : commandant Jacques].
Le 13 juillet au soir, Alphonse Le Cunff [pseudonyme dans la Résistance : capitaine Bernard] qui commandait cette compagnie, quitta son PC de Kervernen en Pluméliau (Morbihan) avec une quarantaine d’hommes pour se rendre sur un lieu de parachutage d’armes.
Le 14 juillet 1944 à l’aube, les hameaux de Kervernen, Kergant et Kerhudé en Pluméliau, tenus par les maquisards, furent encerclés par des unités de la Wehrmacht qui attaquèrent en force. À l’issue d’une bataille acharnée et au prix de lourdes pertes, les maquisards parvinrent grâce à l’arrivée de renforts, à rompre les lignes allemandes, à franchir le Blavet et à se replier dans les landes de Bieuzy et de la forêt de Quistinic. Lors du regroupement, près de soixante maquisards manquaient à l’appel, pour la plupart tués au combat.
Furieux, les Allemands qui venaient de subir d’importantes pertes, achevèrent sur place les maquisards blessés. Quant aux maquisards qui avaient été faits prisonniers, ils furent emmenés à Locminé, où ils furent affreusement torturés avant d’être exécutés à Botségalo en Colpo (Morbihan).
Une mention marginale ajoutée à l’acte de naissance de Louis Le Tonquèze le 2 juin 1947 en mairie de Camors, indique qu’il est décédé à Pluméliau le 14 juillet 1944.</br
Louis Le Tonquèze obtint la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

Dans le Morbihan, le nom de Louis Le Tonquèze est inscrit sur le monument dédié aux « Héros de Kervernen morts pour la France le 14 juillet 1944 » érigé à Saint Nicolas des Eaux en Pluméliau.
À 185917, il figure sur le monument cantonal 1939-1945 de Pluvigner.
Sources

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 84 054. — SHD, Vincennes, GR 16 P 368634. — Mémorial GenWeb. — État civil, Camors (acte de naissance).

Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Version imprimable