Né le 31 mars 1886 à Prauthoy (Haute-Marne), massacré le 9 août 1944 à Prauthoy (Haute-Marne) ; agriculteur ; victime civile.

Robert Gy était le fils de Ferdinand Louis Eugène, cultivateur et de Françoise Marie Louise Raillard, sans profession. Il était domicilié à Prauthoy où il exerçait le métier d’agriculteur. Il était veuf en première noce de Clémence Désirée Appoline Rallet et se remaria avec Élisabeth Marie Viennot.
Le 9 août 1944, vers 21 heures deux wagons d’un train de parachutistes SS déraillèrent près de la ferme de Suxy à la suite d’un sabotage sans conséquences sur les hommes et le matériel transporté. Rendus furieux, les soldats encerclèrent aussitôt la ferme qu’ils incendièrent et se jetèrent sur les commis qui rentraient des champs. Seize travailleurs innocents furent assassinés par les soldats allemands avec une sauvagerie inouïe. Un groupe de soldats descendit sur Prauthoy en suivant la vois ferrée et à 500 mètres du bourg, sur le chemin de Champniot, ils rencontrèrent Robert Gy qui rentrait tranquillement son troupeau de vaches et l’abattirent d’une rafale de mitraillette. Robert Gy fut atteint au niveau des hanches. Il tomba le visage tourné du côté de ses assassins qui l’achevèrent de trois coups de pistolet dans la tête. Son fils aîné découvrit son corps le lendemain matin au bord d’un champ de luzerne. Son chien avait été également abattu près de lui.
Il est inhumé dans le cimetière communal, à Prauthoy (Haute-Marne).
Son nom figure sur le monument aux morts et le monument commémoratif 1939-1945 des victimes civiles, à Prauthoy, sur le monument commémoratif FFI, à Chalindrey (Haute-Marne).
Se reporter à la monographie Saint-Broingt-Les Fosses (Haute-Marne), Ferme de Suxy, Prauthoy, 9 août 1944.
Sources

SOURCES : La Résistance en Haute-Marne, tome I, et Lieux de Mémoire de la Seconde Guerre Mondiale en Haute-Marne et Dominique Guéniot éditeur, Langres, 1982 et 1989.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance)

Jean-Louis Ponnavoy

Version imprimable